Vous êtes ici : Nos rendez-vous > Avec quelle voiture de collection débuter ?

Avec quelle voiture de collection débuter ?


Du 19/11/2020 Au 19/11/2020
Type d'évènement : manifestation

Présence AXA Collection : oui

Par Igor Biétry, speaker et journaliste automobile.

La question peut sembler singulière car il s’agit effectivement à première vue d’une question de goût. Mais en fait pas seulement ! Il y a quelques pièges à éviter pour que le rêve ne tourne pas au cauchemar !

Marre de bricoler avec votre argent sur un PEL et pas envie d’investir dans camping-car ou une place de port sur la côte, vous avez décidé que dès la belle saison vous roulerez, vous aussi, au volant d’une voiture ancienne !

C’est chic, votre boulangère va tomber amoureuse et vos potes crever de jalousie devant la belle… la voiture ! Pour autant il ne faut pas se tromper parce que dans le monde de la voiture de collection outre le fait qu’il y en ait pour tous les goûts et pour toutes les bourses, il faut faire un peu preuve de réalisme et de calme. Plusieurs paramètres rentrent en ligne de compte.

Le premier, c’est le nerf de la guerre. Il vaut mieux éviter de dépenser tous ses sous (voir au delà !) sur un projet qui aura toujours besoin d’une « rallonge »… parce que la voiture ancienne n’est en aucun cas une science exacte.

Le deuxième élément de réflexion portera sur l’état du véhicule convoité et sa propre capacité ou incapacité à en prendre soin. Généralement, moins on est mécano, mieux il vaut acheter une voiture aussi bien restaurée que possible. Ne jamais sous-estimer un chantier de restauration ou surestimer ses capacités à en venir à bout que ce soit techniquement ou financièrement sous peine de grosses frustrations et déceptions.

La base est donc de ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Notre meilleur ennemi dans une vente n’est pas le vendeur, mais bien notre facilité à être irréaliste devant la beauté convoitée. C’est pour ça qu’il est préférable de se faire accompagner, non pas par un ami à qui on souhaite montrer son égo, mais par un professionnel qui regardera le véhicule sans état d’âme et avec un regard aiguisé.

En matière d’achat de voitures anciennes, comme dans beaucoup d’autres domaines passionnés «le coup de foudre » est généralement la meilleure source d’erreur ! Une personne qui regardera la voiture sans émotion sera d’autant plus encline à éviter les bêtises et à voir les vrais défauts de l’auto qui est présentée.

Profitons-en également pour rappeler que si vous souhaitez lever le doigt dans une vente aux enchères, le commissaire-priseur n’engage sa responsabilité que sur la provenance du véhicule et pas sur son état. La description est faite par un « expert » qui ne l’est pas forcément d’ailleurs aux yeux de la législation.

Pour le code de la route seul un expert automobile inscrit sur la liste nationale peut émettre des rapports sur les véhicules terrestres à moteur. Là encore, se faire accompagner par une personne connaissant le type de voiture que vous avez choisi n’est pas une perte, ni de temps, ni d’argent.

Pour ce qui est de la voiture, son style de carrosserie, sa marque ou sa nationalité, seules les affinités doivent parler. Pour ce qui est de l’époque de la voiture, chacune offre ses avantages et ses inconvénients. Plus la voiture est ancienne moins les pièces sont disponibles, mais plus la « mécanique » est simple et les sensations dépaysantes. Plus la voiture est moderne, moins il est difficile de trouver des pièces (quoique !) plus elle est accessible financièrement (quoique bis !).

Pour débuter dans les meilleures conditions il faut donc plutôt chercher des véhicules relativement grand public et simples. La MG B est à ce titre l’une des meilleures entrées en matière qui soit. Aucune difficulté pour les pièces détachées de nombreux professionnels en France sont à votre disposition.

C’est également le cas pour les coupés Bertone chez Alfa Romeo, la Triumph Spitfire ou pour les françaises comme la Peugeot 304 coupé ou cabriolet… Ce ne sont que des exemples, car la liste est finalement très longue. Ces petits cabriolets au moteur 4 cylindres simple et fonctionnel sont le pendant des Mustang et Corvette chez les américains. Ces deux V8 sont extrêmement facile à trouver et offrent trois caractéristiques sympathiques : l’accessibilité financière, le stock de pièces détachées quasiment inépuisable et le dépaysement qu’elles offrent une fois derrière le volant.

N’oublions pas que rouler en ancienne est aussi voyager dans le temps, c’est aussi assouvir les fantasmes de petits garçons (ou de petites filles !). Il est donc essentiel que tout ça ne tourne pas aux cauchemars et que le plaisir soit au centre de l’histoire.

 avec-quelle-voiture-debuter=  avec-quelle-voiture-debuter=  avec-quelle-voiture-debuter=  avec-quelle-voiture-debuter=

© Photos : Igor Biétry